Slide Electrode ECG

4ème et 5ème jour de stage de fin de PCEM1

Je n’ai pas pu poster hier. Petite rétrospective…

Hier

Comme d’habitude en arrivant je prends quelques constantes et je sers le petit déj. Vers 9h, je demande aux deux externes et à l’interne si je peux faire le tour des patients avec eux et le médecin. Ils acquiescent. Tout d’abord, un externe me montre quelques planches de scanners de thorax et vers 10h nous commençons notre tour.

Avant de rentrer dans la chambre de la première patiente, le Dr C* (anonymat) nous explique la situation dans laquelle deux patients sont morts hier soir.
Comme chacun sait hier, c’était la demi-finale France-Portugual. Vers 22h45, heure où les portugais menacent de marquer, un patient qui était très bien dans la journée est en insuffisance respiratoire. L’infirmière appelle le Dr C*, qui, fervent supporter des bleus, regarde le match. Il dit qu’il ne peut se déplacer non pas car il y a le foot mais parce que il n’arriverait que dans 1/2h et ça serait déjà trop tard. Il demande donc d’appeler le SMUR qui est 4 étages plus bas que le service de cardiologie.
L’infirmière s’exécute. Mais le SAMU répond qu’il ne peut pas venir, si jamais il y a une urgence ils doivent partir. Ne s’agissait-il pas d’une urgence dans ce cas précis? L’infirmière désemparée appelle alors les urgences. Ils sont parait-il débordés. Un interne aux urgences a plus important à faire : Mettre des points de suture a une personne bien alcoolisée qui s’est battu devant un écran géant.
Résultat : le patient est décédé à 23h30. Il y a comme un problème, non? Le Dr C* dit que autant l’autre patiente décédée, il s’en foutait car elle avait fait un AVC qui la rendait tétraplégique et ne répondait plus a des questions simples, donc totalement dépendante; autant pour ce patient qui était en excellente forme l’après midi, il fallait tout donner.
D’autant plus que dans le service de cardio, le Dr C* n’est jamais drôle pour prendre un patient non cardio, comme environ 30% des patients dans le service. D’ailleurs, le supporter qui se faisait recoudre en bas à 3,7gr d’alcoolémie après s’être pris un coup de club de golf sur le crâne, il a atterri en cardio. Bref un scandale!

Enfin, revenons à notre tour des patients. On peut dire que j’en ai appris. Dès la première patiente, le Dr C* m’apprend à écouter un coeur au stétho, a le placer pour écouter l’aorte et les artère pulmonaires, les souffles au coeur. Et même rien qu’au stétho à dire que tel coeur a eu une prothèse de valve (bruit de cliquetis). J’ai également appris à lire un peu l’ECG, à repérer les signes d’une phlébite, ceux d’une embolie pulmonaire avec des éléments du scanner et de l’examen clinique. Egalement à faire un petit bilan neurologique. Bref, une demi journée passionnante. A recommencer donc même si parfois je ne comprenais rien du tout!

Nous finissons le tour par le fermier qui a la gangrène (toujours avant de manger :-p ). Au même moment une infirmière refait les pansements aux pieds, vous savez, celui qui a des vers. De mieux en mieux, aujourd’hui c’est l’équivalent d’une tasse à café de vers qui est retiré. L’interne ne résistant plus sort de la chambre. Bref, une infection, une puanteur, une horreur! Mais le patient n’est pas plus inquiet que ça. Quand le médecin lui propose la solution, certes radicale mais efficace, il répond  » Il faut laisser faire la nature, donnez moi seulement de quoi faire tremper mes pieds dans l’eau. De toute façon il faut que je parte pour les foins ». Sans son accord, l’amputation ne pourra jamais être réalisée. Il faudra donc le convaincre ce dur à cuire.

Aujourd’hui

Rien de bien nouveau si ce n’est que le fermier à perdu un nouvel orteil et refuse maintenant de prendre ses médicaments. En plus, j’ai eu le privilège de devoir faire sa toilette et son lit dans lequel il avait pissé dedans toute la nuit.

Il y a pas mal de sorties aujourd’hui. Avec beaucoup de patients, je réussi à entretenir une bonne relation. Ni trop proche (ça pourrait me foutre un sacré coup au moral en cas de décès) ni trop éloignée. Ma visite avec les médecins hier me donne une légitimité auprès d’eux mais en même temps, ils voient que je ne suis pas un prescripteur car je les sers à manger, le café, répond à leur besoins, dialogue avec eux; ce que les médecins et étudiants ne font pas ou peu.

Ainsi deux des patients qui devaient sortir ainsi que leur famille sont venus me remercier avant de partir.

Mdkart

Interne en anesthésie réanimation à Lille, je présente sur ce blog des tranches de ma vie et mes passions : voitures sportives et moto, photo, nouvelle vague Jazz-Blues (Katie Melua, Fredrika Stahl, Melody Gardot, Nikki Yanofsky...) et autres musiques... Pour toute information, n'hésitez pas à me contacter

Articles pouvant vous intéresser

7 réponses à “4ème et 5ème jour de stage de fin de PCEM1

  1. Coucou, je suis à peu près tout à fait d’accord avec Lightwhiter 😀 On se rend compte de la vie à l’hôpital et c’est très bien raconté, c’est même touchant par moment 😀

    En tout cas content de te savoir content de ton stage, et tiens nous au courant 🙂

  2. hey salut !
    Franchement n’arrete pas ton récit lol ca m’interesse vachement puisque je vais entrer en PCEM1 en septembre 😉 Je doute un peu en ce qui concerne ma volonté d’aller en médecine mais en lisant ce que tu écris, ca me donne vachement envie de me rapporcher des gens et de pouvoir faire qqchose pour euX lol le pauvre fermier !
    Bon en tt-k écris la suite même si ta la fleme fais le kan meme, c’est pour moi … fais le jte dis ! LOOL

    Allez a plus !

  3. Bonjour à tous les deux. Je vais bien entendu continuer mon récit d’autant que cela a l’air de vous intéresser. En plus, si cela peux vous apporter de la motivation supplémentaire, ça ne peut-être que bon. Car, de la motivation, il vous en faudra l’année prochaine.
    Sinon, je vais peut-être m’abstenir de vous raconter les futilités de mon stage comme le service du café pour ne vous garder que les anecdotes les plus intéressantes.

  4. Salut, j’apprécie beaucoup ton récit. ça me conforte encore plus dans mon idée de faire des études de médecine (Bon j’ai le temps, je ne suis qu’en 2nde).
    Continue … 😉

    1. Salut! Bienvenue ici!
      En ce moment j’ai pas beaucoup d’anecdotes à raconter. Surtout qu’aujourd’hui c’était mon dernier stage de l’année et que j’y suis allé pour rien car ils ne nous ont pas pris…

      Si la médecine te plaît n’hésite pas! Ce sont vraiment des études fabuleuses.
      Tu le sais sûrement mais BAC S presque obligatoire pour réussir la première année. Pour ton TPE l’année prochaine prend aussi un sujet qui a rapport à la médecine et essaie de rencontrer un médecin à l’hôpital. Moi c’est comme ça que je me suis dit : « C’est sûr maintenant c’est médecine que je veux faire et rien d’autre! »
      Bon courage pour la suite. Comme l’a dit un ministre passé aux oubliettes :  » La pente est rude, mais la route est droite » 😉
      Au plaisir de te revoir ici!

    2. Salut !

      Quand on voit des témoignages comme ça, on ne peut que davantage avoir envie de continuer. T’as l’air super épanoui dans ce que tu fais et j’espère l’être autant que toi dans cette branche.
      Pour le BAC S, c’est ce que j’envisage depuis toujours, et puis pour le moment j’ai l’avis favorable de mes profs pour passage en 1ere S.
      Sinon, qu’est ce que tu veux faire exactement dans la médecine ?

      A 😉

      PS : Je suis assez curieuse d’esprit et très intéressée par cette branche, alors tu risques de me voir faire irruption de temps en temps sur ton blog ^^

    3. Salut,
      En fait, pour l’instant je ne suis pas trop fixé sur la spécialité que je veux faire. En plus ça dépendra du résultat au concours de l’internat. Mais bon je peux faire une liste de ce qui m’intéresse vraiment:
      – Cardiologie
      – Traumatologie / Orthopédie
      – Anesthésie – Réanimation
      – Radiologie

      Et ce que je ne voudrais pas faire du tout:
      – Psychiatrie
      – Médecine générale

      A la prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *