AVC

8ème et 9ème Jour de stage de fin de P1

8ème jour :

Il ne s’est pratiquement rien passé. Je n’ai fait que des lits…

Ah non, c’est vrai! Ce matin, en arrivant, il y avait le Mr qui avait effrayé certains patients hier soir qui voulait appeler la police municipale. Un vrai cas de démence sénile, je vous dit! Paraît-il que chez lui, il a ses repères et est stable. Mais à l’hôpital, il a perdus ses repères et divague complètement.

9ème jour:

Le jeudi, comme le mardi, je fais un tour avec les internes, externes etc…
Le cas d’un patient est préoccupant : Il a été victime d’un AVC, Saturation à 70%, pouls bas, coma. Le Dr C* a appelé la famille car il pense qu’il ne vivra plus longtemps. La famille est donc là ce matin, désemparée. Cette vision m’a été très dure car le médecin ne peut plus utiliser que ses mots pour réconforter la famille. Aucune thérapeutique ne pourra sauver le patient. Cela rappelle que la médecine, quand elle ne peut plus rien faire, se doit de réconforter l’entourage.

Nous continuons notre tour. Nous arrivons dans la chambre d’un homme rentré il y a une semaine pour un petit problème cardiaque. Mais son plus gros problème à cet homme, ce n’est pas le coeur mais plutôt l’alcool. Quand on lui demande si son sevrage se passe bien depuis une semaine, car il n’a plus le droit qu’à un demi verre de vin le midi, il dit que tout va bien. Seulement, quand on va servir le café l’après-midi, sa femme lui ramène une bouteille de vin… Le pire est encore qu’il peut sortir de l’hôpital depuis environ 4 jours, mais que sa femme ne veut pas qu’il rentre à la maison.

Nous arrivons dans une chambre d’une dame âgée qui est en dépression suite à son placement dans une maison de retraite. Mais ici, c’est une sacré dépression. La dame reste prostrée dans son lit, refuse toute alimentation, nourrie par des perfusions et est à peine consciente. Mais aucune pathologie cardiaque. Elle a atterri dans le service car le SAMU pensait qu’il s’agissait d’un AVC. Cela relève donc normalement de la psychiatrie. Le Dr C* aimerais bien la faire transférer en HP. Mais il dit que ça sera impossible pour l’instant en montrant des résultats d’analyse. Tout cela à cause d’une petite infection urinaire.

Dans une chambre, il y a deux personnes qui ont eu un AVC. Le médecin examine celle qui est près de la fenêtre. Elle est là depuis deux semaines. Un AVC près de l’aire de Broca. En conséquence, elle dort toute la journée. Quand on la stimule, elle se réveille, bafouille quelques mots mais ne comprends pas ce qu’on lui dit. Et une fois qu’on ne la stimule plus, elle se rendort dans les 15s. Je me demande bien à quel avenir est soumis une personne comme cela étant donné qu’elle ne récupérera jamais.

Fin de la tournée comme d’habitude avec notre fermier. L’odeur dans sa chambre deviens pestilentielle. Reconnaissable entre toutes, entre la pourriture, le sang séché, etc… Devant la porte, qu’on laisse désormais fermée à cause de l’odeur, on a mis un bombe de désodorisant et des masques pour ceux qui ne résisteraient pas à l’odeur.
Stoïque, j’essaie sans le masque. Ca va je supporte quand même. Des vers, il y en a un peu moins. Mais après avoir perdu deux orteils, il va bientôt perdre son gros orteil. On peut voir à sa base, les tendons et moyens de contention des articulations de l’orteil. Un vrai cours d’anatomie en live. D’ici deux jours, l’orteil sera à terre. Sa solution : il suffirait de couper les ongles bien sûr… Moi j’irai couper un peu plus loin! Ce qui est bête c’est que si on l’amputait maintenant, il conserverait son talon pour pouvoir garder appui mais comme il refuse, on devra certainement couper plus loin quand il sera décidé.

Mdkart

Interne en anesthésie réanimation à Lille, je présente sur ce blog des tranches de ma vie et mes passions : voitures sportives et moto, photo, nouvelle vague Jazz-Blues (Katie Melua, Fredrika Stahl, Melody Gardot, Nikki Yanofsky...) et autres musiques... Pour toute information, n'hésitez pas à me contacter

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *