Mdkart

Etudiant en médecine à Lille : nouvelle vague Jazz Blues (Melua, Stahl, Gardot, Yanofsky…) et autres musiques, Moto, Photo…

Slide EM3 Pro

Earsonics EM3-Pro – Le test

| 22 Commentaires

Comme vous l’avez deviné, les empreintes prises il y a quelques temps ont servi à fabriquer une paire d’écouteurs intra-auriculaire. Autant le dire tout de suite, c’est vraiment une pure folie!
EM3 Pro Gauche et Droit

Pourquoi j’ai été aussi long pour donner mon avis? En fait, la première prise d’empreintes, que vous avez vues en photo, était imparfaite. En résultait douleurs, problème d’hermétique et en conséquence basses non présentes.
Après 3 tentatives de retouches, Franck Lopez, le patron d’Earsonics, m’a demandé de refaire une paire d’empreintes. En quelques jours, les nouveaux écouteurs étaient fabriqués. Pour un résultat qui n’a plus rien à voir!

Préambule :

Les EM3-Pro sont des écouteurs intras-auriculaires (rentrant donc le conduit auditif) moulés. Ils sont fabriqués sur mesure à partir d’une paire d’empreintes contrairement à des écouteurs intras universels. Cela implique donc qu’ils sont invendables en occasion et non prêtables. Mais les avantages sont cependant énormes!
L’utilisation originale de ces petits bijoux, c’est en fait la scène. Chanteurs, musiciens, ingénieurs du son utilisent ce genre d’écouteurs comme retour de son, ce qui leur permet en outre de protéger leur audition.

Les EM3-Pro sont le haut de gamme d’Earsonics, qui fabrique des moulés à 1, 2 et 3 transducteurs mais aussi 2 modèles universel (série SM). D’après les tests, tous ces modèles sont d’excellents produits qui se posent en référence dans leur gamme.
Ici il s’agit d’une architecture à 3 transducteurs (ou drivers), 1 pour la partie aiguë, et 2 de basses. Ces 2 voies sont séparées (pour des histoires de voile harmonique dans les aigus) et abouchent donc sur 2 canaux en sortie, qui sont à quelques millimètres du tympan.
EM3-Pro Intérieur
Il est possible de personnaliser les écouteurs, comme vous pouvez le voir sur les photos j’ai opté pour une déco platine noire, intérieur transparent, câble noir, et gravure laser avec 2 images qui devraient vous dire quelque chose. La finition est superbe, les détails sur les gravures très fins.
EM3-Pro Gauche : signature de Katie Melua
EM3-Pro Droit : Pochette de Piece by Piece

Confort :

Tout simplement parfait quand les empreintes sont bonnes. On peut tenir des heures sans les sentir! En comparaison mon PX-200 réputé confortable est beaucoup moins agréable après 1h30 d’utilisation.
Le fil tressé est un modèle du genre : très léger, aucun bruit transmis, sans mémoire hormis la portion à mémoire de forme pour le contour de l’oreille. A noter qu’il a la réputation d’être costaud. S’il venait quand même à lâcher, il est très facilement changeable.
EM3-Pro Cable

Isolation:

Au dessus de tout! Son coupé, on entend encore un peu l’extérieur mais dès qu’on met un filet de musique, on n’entend plus rien. Attention dans la rue quand on n’a pas l’habitude!
Il faut être également prudent vis-à-vis de la puissance sonore. Car avec ces écouteurs très sensibles, on peut dépasser allègrement les niveaux autorisés, ceci d’autant plus que même à très haut niveau, il n’y a aucun signe de saturation.
Etant donné l’isolation et la dynamique de l’écouteur, il n’est pas nécessaire de mettre un volume élevé pour que l’écoute soit agréable, ce qui permet au final de préserver notre capital auditif.

Qualité sonore:

Alors là on dépasse tout entendement. C’est vraiment le meilleur casque j’ai pu avoir dans les oreilles. Mes Q-Jays étaient froids (comme mon PX200) et précis, là c’est encore plus précis mais chaud, sans déteindre sur le reste du spectre.
Mes impressions sur quelques chansons, la source est le Cowon X5L, égaliseur plat, et toutes les chansons sont en Flac (car oui, envoyer du 128kbps sur de tels bijoux, ça serait leur faire insulte)

Katie Melua – Belfast (Penguins and Cats)
Une voix, une guitare, quelques violons, par cette chanson si simple mais pourtant si forte, on comprends les origines de la richesse de la petite Géorgienne

Aller sur le site pour ecouter la chanson


Aucune sibillance, aucune agressivité dans cet aigu, que Katie Melua porte pourtant très haut. On voyage, porté par cette voix si parfaite, accompagnée de façon magique par les violons et la guitare.

Katie Melua – Dirty Dice
Des percussions, un poil de guitare, quelques sons de trompettes et la voix de Katie Melua bien sûr

Aller sur le site pour ecouter la chanson


C’est feûtré. Le grave amène une assise confortable pour la voix de Katie Melua qui gagne ainsi en corps. La partie haute du spectre (trompette, percussions aiguës, notes de piano) apporte une sorte de brillance indescriptible au morceau.

KT Tunstall – Golden Age
J’ai volontairement choisi cette chanson tiré d’Acoustic Extravaganza pour la richesse instrumentale qui occupe totalement le spectre, et pour la qualité de l’enregistrement

Aller sur le site pour ecouter la chanson


Les guitare sèches sont extrêmement fouillées, on sent chaque note venir à nos oreilles. Les montées dans les aigus sont magiques. En arrière plan, la batterie et la contrebasse jouent pleinement leur rôle d’ossature de la chanson, et cela sans être brouillon comme c’est le cas sur bien d’écouteurs dits basseux. En bref, c’est un grave qui fourmille de détails.
On ne perd pas une miette de ce qui se passe dans le studio improvisé, sans que ce soit au détriment de la fluidité qui reste naturelle. La voix n’est pas étouffé par tous ces détails et reste légèrement en avant.

Sophie Ellis Bextor – Murder on The Dancefloor
Une voix relativement aiguë sur un fond de dance.

Aller sur le site pour ecouter la chanson


La ligne de basse est très présente du début à la fin, la voix de Sophie Ellis Bextor reste clairement au dessus. A gauche, durant toute la chanson, on a le jeu de guitare qu’on ne peut pas rater. Les percussions de carillons et triangles sont claires, aériennes.
Cette propension a avoir un tel niveau de basse sans masquer le reste est assez fascinant!

Brandi Carlile – The Story

Aller sur le site pour ecouter la chanson


Une voix d’abord présente mais calme, un jeu de guitare tout le long, de la batterie en arrière et 2 explosions du rythme à la fin de la première et de la 3ème minute.
Le coffre de la voix de Brandi Carlile est impressionnant. La grosse caisse a un vrai impact mais ne masque jamais le jeu de guitare. On se rend bien compte de l’aisance de ces écouteurs, parfaits aussi bien sur les passages calmes que sur les passages énergiques.

RATM – Killing in The Name

Aller sur le site pour ecouter la chanson


Pas du tout le même registre. Indescriptible, à écouter absolument! Un morceau très agressif, assez complexe, avec guitare, batterie, basse et voix qui doivent toutes sauter aux oreilles.
La batterie est magnifique d’agressivité. La guitare n’est pas en reste, et donne le rythme tout le long. Et que dire de la voix! C’est comme si Zack de La Rocha nous hurlait dessus à quelques centimètre de nous. On a tout simplement l’impression d’être dans le studio avec le groupe.

Au final c’est précis, avec un niveau de grave plus que confortable mais ne masquant jamais le reste du spectre. Bref équilibré mais chaud.
L’extrême grave apporte un impact certain aux chansons (même s’il manque toujours l’onde ressentie avec une écoute aux enceintes). Le grave et le bas-médium marque le pas avec mes équipements précédents : les voix retrouvent tout leur coffre.
De même, les parties basses aux guitares ou au piano sont tout simplement parfaites, fluides mais jamais brouillon.
Le haut médium et les aigus rendent les voix, ainsi que les parties hautes instrumentales, transcendantes. Enfin l’extrême aigu, c’est bien simple, je ne le découvre qu’aujourd’hui avec ces écouteurs; rend les chansons aérées, brillantes.
Il faut noter d’ailleurs que l’aigu n’est jamais agressif, limitant fortement la fatigue auditive.

Au point de vue de la spatialisation, c’est très nettement au dessus des intras universels que j’ai pu essayés. On a une impression de profondeur qui apparait en plus informations droites-gauche.
Sur un live notamment, et également sur les albums studios bien enregistrés, d’autant plus qu’il y de la réverbération dans l’enregistrement, on n’est plus sur scène mais typiquement au 3ème rang au milieu des applaudissements et sifflets et on arrive à préciser la situation de chaque intervenant sur un arc de cercle : la chanteuse est au milieu du cercle, guitare à droite et piano à gauche sur le même plan, clavier légèrement derrière la guitare, contrebasse un peu à gauche et derrière la chanteuse,…
Cela reste logiquement moins bon qu’une paire d’enceintes. Toutefois le gain en aération est plus que sensible.

Conclusion :

A l’aise sur tout, du Jazz calme au Rap-Funk Metal, je n’ai pu mettre l’EM3-Pro en défaut sur aucune chanson. Ajouter à ça un confort et une isolation sans pareil, vous avez là une solution d’écoute parfaite aussi bien à la maison (adieu les cris de perruches!) qu’en balade.
Au chapitre des défauts, il y a bien sûr le caractère invendable et non prêtable! La qualité de l’empreinte conditionne fortement le résultat. Il faut également des fichiers de bonnes qualité : du mp3 128kbps sonne tout simplement faux à l’oreille, l’idéal restant bien sûr d’utiliser du lossless. La source devra également suivre, sous peine d’avoir un souffle très désagréable.
Et surtout, il y a le prix : 890€ auquel il faut rajouter la prise d’empreinte, le port et l’éventuelle gravure. Il faut remettre ça dans le contexte qu’un ensemble chaine + enceintes de même qualité vaut bien plus cher, apportant certes un plus au niveau des sensations et de la spatialisation; et n’est pas transportable.

C’est donc pour moi une solution de « tranquillité », rien ne pouvant rivaliser en nomade.
Sur cette partie je suis donc comblé et j’espère profiter le plus longtemps possible de cette paire, les intras-moulés étant réputés costauds et fiables.
Dans quelques années, j’investirai néanmoins certainement dans un bon système sédentaire type enceintes actives + serveur numérique basé sur un ordinateur portable.

Enfin un grand merci à Franck Lopez, le sympathique patron d’Earsonics, qui n’hésite pas à se plier en 4 pour satisfaire ses clients et dont le service est au top-niveau.

Auteur : Mdkart

Interne en anesthésie réanimation à Lille, je présente sur ce blog des tranches de ma vie et mes passions : Moto, Photo, nouvelle vague Jazz-Blues (Katie Melua, Fredrika Stahl, Melody Gardot, Nikki Yanofsky...) et autres musiques...
Pour toute information, n'hésitez pas à me contacter ou à m'ajouter sur Google+

Catégories : Highlight, Musique et Cinéma | Mots-clés : , ,

22 Commentaires

  1. Ahà! Congratulations Mathieu! Maintenant tu peux mettre à jour la « wishlist » !

    Ciao bon Dimanche :-)

    Francesco

    • Ah oui, c’est vrai, j’allais oublié de le faire! Je crois qu’elle sera jamais vide cette wishlist! :o
      Passe une bonne semaine!

  2. Merci pour le retour, je vois que c’est pas aujourd’hui que quelqu’un sera déçu par les em3 pro :)

    C’est marrant le câble vient de changer, les miens ont un splitter différent. (tu devrais activer les balises image aussi au passage :p)

  3. Ils sont vraiment très jolis.
    Max>>C’est curieux j’ai le même splitter que MdKart alors que je crois que mes EM sont antérieurs au tien.

    • Ah alors Franck a dû garder le câble de mes EM2-IFI lors de l’upgrade…
      Bon en même temps vu ce que j’en ai à foutre du splitter :p

  4. Merci beaucoup pour ce test. Comme il a l’air assez complet tu peux peut être demander à un modo de GMP3 de poster une version html dans la section dédiée.

    Je viens justement de recevoir ma paire il y a 2 jours et pour le moment rien à redire, le confort est vraiment exceptionnel et le son jouissif. Une vraie merveille.

  5. Max: Je viens de le faire ;) (elles ne s’affichent pas dans l’aperçu mais ça marche maintenant)

    KromaXamorK: Je suis parti sur une platine noire parce que quand j’avais vu tes EM2, j’ai trouvé que ça rendait pas mal le contraste noir/transparent. Et puis pour faire la gravure, il fallait aussi quelque chose qui pouvait contraster donc blanc sur noir, on pouvait pas faire mieux. ^^

    BlackBelt: En fait comme il y a déjà un test, je sais pas si c’est vraiment la peine. A la limite, peut-être lister tous les feedbacks (qu’ils soient inclus dans le fil des commentaires du test ou externes comme le mien) en premier post du fil des commentaires.
    Faut voir ce qu’en pensent Max et Kroma.

  6. Je ne connaissais pas ce genre de produit. Très intéressant… ca donne envie d’essayer !

    Mais je pense que je n’en achèterai jamais… déjà avec mon casque je me pète parfois les oreilles sans faire gaffe (quand je passe de film à musique… ), ça doit être « mortel » avec ces écouteurs.

    Dommage… que je ne puisse en essayer. :s

    • Impossible à tester, ça c’est sûr! Il faut croire les tests sur parole ou bien tester des enceintes avec des signatures proches.
      Si tu es sur Paris ou proche d’une grande ville, il y a des magasins spécialisés sympas où tu peux poser tes oreilles sur du matos (casques et enceintes) très haut de gamme, des trucs certainement encore meilleurs que mes oreillettes. Tu ramènes un CD, et t’écoutes!

      Les EM3, j’ose pas les connecter sur mon PC, ma carte son est une pure daube, assez parasitée et étant donné la sensibilité de ces petits joujoux, j’ai pas envie de tester ^^
      Donc sur PC, j’utilise mon PX200. A l’avenir j’investirai peut-être dans un petit ampli/DAC pour pouvoir profiter des EM3 sur PC.

  7. Mais ma parole, ça doit défoncer les tympans ce petit bijou!
    Je viens juste de m’acheter un gros casque sony en cuir pour éviter la pénétration (que dis-je, le viol) de mes fragiles conduits auditifs.. (sony 15 euros sur ebay) Vous zetes fous…

    • C’est en fait très confortable! Logique vu que c’est du sur-mesure! :D
      Et niveau fatigue auditive, vu qu’on peut écouter à faible volume et qu’on a pas les perturbations des bruits environnants, c’est très agréable.
      Bref, ça m’arrive très souvent de les porter des heures d’affilée sans ressentir le moindre gêne. Ca s’oublie vraiment!

  8. Bonjour

    merci pour les infos
    la connectique n’est ellle pas trop fragile ?

    • Après 4 ans la connectique (j’entends pas là le contact) n’a pas bougé d’un poil. Juste le câble commence à souffrir un peu d’un côté.

    • Je confirme ce que dit Max : pas beaucoup de risques, c’est du costaud.
      Le câble est amovible mais il n’y a aucune raison d’y toucher tant qu’on n’a pas besoin de le changer.
      La prise est incrustée au moulage donc pour qu’elle bouge, il faudrait y aller.
      Quant aux risques de faux contacts dans le câble, problème classique des intras universels; vu l’architecture torsadée et la qualité du câble, là aussi tu peux dormir tranquille.

  9. Désolé mais je souhaiterais comprendre l’organigramme
    1) achat des EM3 ( existe t-il un magasin en france)
    2) quelqu’un aurait-il une adresse pour le moulage (je suis à Paris)
    3) ou se renseigner pour la gravure?
    4) quel emetteur et recepteur seraient les mieux adapter au EM3
    Merci d’avance pour vos reponses!

    • 1) Directement chez le fabricant, seule solution. http://www.earsonics.com
      2/ La chaîne de magasins Amplifon le fait, un audioprothésiste comme on en trouve partout (ceux qui font des appareils pour les personnes agées)
      3/ Idem 1. Seul earsonics peut faire la gravure, pour deux raisons :
      – la garantie sautera si tu trouves un autre moyen de graver
      – la platine est vernie après gravage, donc earsonics doit le faire
      4/ Tu parles d’un couple émetteur/récepteur HF professionnel ? Une solution de la série Sennheiser G3 c’est sacrément pas mal. Si tu cherches un lecteur mp3, n’importe quel lecteur Apple, Samsung, Sony sera bon. Pour un truc encore mieux un Cowon J3, et pour une solution extrême un imod+ampli portable.

    • Merci Max d’avoir répondu ;) Rien de plus à ajouter!
      Ca fait un bail Max! Tu vas voir Katie bientôt (à moins que tu ne sois pas en France en ce moment)?

  10. Bonjour,

    j’ai une question concernant la réduction du bruit ambiant… est-elle linéaire comme sur des pianissimo où basique comme un casque de chantier…
    est-elle également de 28db comme sur le model em2-pro ?

    merci :)

    • Vu qu’il n’y a pas de filtre comme sur des Pianissimo ou Earpad, il faut considérer les Earsonics comme des boules Quies normales.

      Etant donné que EM2-Pro et EM3-Pro sont des coques pleines, tu auras exactement la même atténuation sur ces 2 modèles.
      Pour la valeur d’atténuation, je n’ai plus la valeur en tête, il faudrait demander directement à Earsonics. En tout cas, en environnement bruyant, il suffit de mettre un faible niveau de musique pour ne plus rien entendre de ce qui vient de l’extérieur.

    • Heureusement que l’atténuation est bêtement linéaire (en termes de fréquences, contrairement à l’atténuation des pianissimo qui est linéaire en termes de perception), le but ici n’est pas de rendre l’environnement agréable à écouter à un volume plus bas, là on veut ne pas l’entendre ;)

      Si mes souvenirs sont l’atténuation annoncée est deux fois supérieure aux 25dB des coques creuses, donc effectivement 28dB. En pratique c’est un chiffre peu fiable étant donné que l’isolation est fortement influencée par la qualité de ton moulage. Retiens juste que c’est une isolation du meme type que des intras normaux (non moulés), dans tous les cas peu importe la différence en dB annoncés par les fabricants, impossible de la sentir une fois la musique lancée. Pour avoir eu em2 ifi, em2 pro et em3 pro en meme temps, je peux affirmer n’avoir rien perçu, tous isolent largement assez pour que tu sois dans ton monde.

      @Mdkart : ça roule et toi ? J’ai complètement zappé ton message, pourtant la notification était activée…
      Je suis plus trop Katie, elle tourne un poil trop pop à mon gout et en plus je fais une sacrée rechute hip hop :p

    • Oui ça roule aussi. Là, j’ai mon concours de m**** qui approche… Encore 2 semaines de révision et les dés seront jetés. :D
      Sûr qu’elle a enclenché un gros virage avec son dernier album. J’espère qu’elle va revenir un jour à ses premières amours. Un bon gros album de blues, ça me botterait bien!
      Ceci dit, The House passe vraiment bien sur scène et dans tous les cas, revoir Katie en live, c’est toujours un sacré moment pour moi! :mrgreen:

Laisser un commentaire

Champs Requis *.