CHA

Premier jour de stage de fin de PCEM1

Ca y est, j’ai commencé mon premier stage en cardiologie à Armentières!

Je suis arrivé aujourd’hui pour 9h et j’ai croisé des étudiants en médecine tout aussi pommés que moi (mais très sympas quand même ^_^ ). Je cherche mon chemin, car de l’extérieur et pour les visiteurs, l’hôpital semble petit mais ça n’est vraiment pas le cas.
Donc direction 4ème étage, la flemme de prendre l’escalier, j’appelle le premier ascenseur. Il s’ouvre mais un panonceau indique qu’il ne dessert pas le 4ème étage. Bon ça sera quand même l’escalier alors…
J’arrive dans le service et je rencontre la cadre infirmière qui me fait visiter un peu le service : moyenne d’âge de 75 ans, pathologies cardiaques mais aussi neurologiques; certaines patients sont donc fortement dépendants. Puis elle me donne le programme, les deux premières semaines auprès des A.S. (aides-soignants) puis auprès des infirmières. J’aurais des horaires de 8h à 15h30 avec 30 min de pause le midi.
Nous descendons à la lingerie où j’enfile ma première blouse à mon nom (même s’il n’est marqué dessus que stagiaire).
Ensuite, elle me donne les consigne de base de l’hygiène : lavage des mains, emploi des solutions hydroalcoolique, circuit propre-sales.

Elle me laisse enfin dans les mains de Walter, A.S. sympathique et blagueur qui me fait visiter tous les recoins de l’hôpital : urgences, Samu, Radiologie, IRM, Scanner,…

La visite se termine dehors où Walter me montre un bâtiment. Celui-ci sert à apprêter les morts. Les personnes font cela font des miracles avec des corps en piteux état. Walter me dit qu’il connait bien le gars qui s’occupe de ça (ah j’ai oublié le nom des son métier, tari…pratceur ah nan thanatopracteur!) et me dit que si ça me « branche » ( 😮 ), je pourrais voir un de ses actes. Le thanatopracteur en question est parait-il un maître dans son métier. A titre d’exemple, c’est lui qui a été contacté par Xavier Bertrand, ministre de la santé, pour redonner une forme aux bébés de l’hôpital St Vincent de Paul. Je ne décline pas l’invitation mais lui dit que j’y réfléchirais. Ca m’intéresse quand même car ça sera sûrement plus facile pour affronter les dissections l’année prochaine si je me confronte à la mort avant.

Nous remontons et je commence alors réellement mon boulot d’apprenti A.S. en compagnie de Mathilde, A.S. très sympathique. Au programme: ramassage des plateaux du petit-déjeuner, nettoyage, refaire les lits puis on recommence avec le déjeuner, ramassage des plateaux, nettoyage et enfin café. Heureusement, je serai dispensé de la toilette des patients…

Il est 15h30, c’est la fin de la journée, je repars chez moi, non pas épuisé mais fatigué un peu quand même.

Mdkart

Interne en anesthésie réanimation à Lille, je présente sur ce blog des tranches de ma vie et mes passions : voitures sportives et moto, photo, nouvelle vague Jazz-Blues (Katie Melua, Fredrika Stahl, Melody Gardot, Nikki Yanofsky...) et autres musiques... Pour toute information, n'hésitez pas à me contacter

Articles pouvant vous intéresser

Une réponse à “Premier jour de stage de fin de PCEM1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *