Littmann Cardiology III

Première Garde d’Externe : la nuit formatrice par excellence

Hier soir, grand soir! Première vraie garde d’externe!

En psychiatrie, j’en avais été dispensé étant donné le peu d’activité d’urgence : passer la nuit dans un lit, je pouvais faire ça chez moi.

Pour placer un peu le contexte, depuis le début de semaine, j’ai entamé une nouvelle période de stage, en cardiologie au CHRU de Lille.
Si toutes les gardes pouvaient être comme la nuit dernière, ça serait un vrai régal! J’ai passé la nuit aux Unité de Soins Intensifs Cardiologiques en compagnie d’une DCEM4, d’une interne et d’un chef de clinique tous très sympas! Idem pour les infs, l’ambiance a été excellente.
Le jeune chef, appelons le D., est vraiment un excellent pédagogue, comme il est trop rare d’en voir à l’hôpital : il nous a laissé, à moi et à ma collègue externe, une grande marge de liberté mais sans jamais nous lâcher complètement.
De trop nombreux médecins ont tendance à déléguer le petit travail et la paperasse aux externes sans donner d’explication sur les tenants et les aboutissants des stratégies diagnostiques et thérapeutiques, ce qui est pourtant primordial pour un médecin en formation.
Ca n’a pas du tout été le cas hier soir : On réalisait le bilan d’entrée, l’ECG puis on présentait le dossier à D., nos intuitions cliniques, les examens qu’on demanderait, le traitement qu’on mettrait. A chaque fois, il éclaircissait certains points par des mini-cours de 5 à 10 minutes, nous montrait quelques trucs de cardiologues. Bref une bonne liberté, avec un très bon encadrement, des explications pédagogiques très pertinentes et qui graveront à coup sûr ce que j’ai appris la nuit dernière profondément dans ma mémoire.

Au final : une des meilleures journées que j’ai eue à l’hôpital depuis le début de mes études. Certes, fatigante (3h30 de sommeil sur 36 heures) mais extrêmement enrichissante et formatrice.
Il n’y a plus qu’à espérer que mes prochaines gardes le soient autant, avec une ambiance aussi chaleureuse! La barre va être difficile à atteindre vu la qualité de la nuit dernière qui est maintenant une référence pour moi! Et d’autant plus difficile à dépasser après les échos que j’ai eu d’autres externes qui ont eu d’autres chefs en garde.

On a beau dire que la qualité d’un stage est ce qu’on en fait, n’empêche que la qualité de l’encadrement, des conseils donnés mais aussi de la non moins importante bonne ambiance dans le service sont primordiaux pour une formation de qualité!

Mdkart

Interne en anesthésie réanimation à Lille, je présente sur ce blog des tranches de ma vie et mes passions : voitures sportives et moto, photo, nouvelle vague Jazz-Blues (Katie Melua, Fredrika Stahl, Melody Gardot, Nikki Yanofsky...) et autres musiques... Pour toute information, n'hésitez pas à me contacter

Articles pouvant vous intéresser

2 réponses à “Première Garde d’Externe : la nuit formatrice par excellence

  1. Je suis vraiment ravi pour toi, ça me rappelle de ma 1ere garde aux urgences chir, c’était tout à fait génial grace à l’excellent interne et à ma délicieuse collègue externe.

    Ad maiora!

    Francesco

    1. Salut Francesco!
      En plus d’avoir passé une super nuit, ça me conforte dans l’idée que je suis fait pour la médecine d’urgence. Le suivi au long cours, ce n’est pas vraiment quelque chose qui m’intéresse. J’aime 100 fois plus être dans l’action, dans l’aigu. Ne connaître presque rien du patient au début et au final trouver ce qu’il a et commencer à l’améliorer, c’est ça qui me plait! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *